#POST2

L’authenticité de la médecine chinoise, vient de sa sagesse ancestrale. Comme beaucoup de médecines traditionnelles, elles placent l’être humain au centre de son environnement, relié à un système plus global.  Le SU WEN, texte fondateur de la médecine Chinoise ne traite pas uniquement de l’entretien de la santé, mais également de cosmologie, de philosophie, etc…

L’être humain est relié aux étoiles et aux planètes. L’être humain est un microcosme dans le macrocosme. L’être humain est un univers à lui seul. L’être humain est un mystère. Hubert Reeves n’a t’il pas écrit “nous sommes tous poussières d’étoiles” ? 

La médecine chinoise nous dit que nous sommes en lien avec les énergies dites cosmiques. Par cosmiques entendons (pour commencer) “climatiques”. Lorsqu’il fait froid, nous ajoutons un pull-over. Si ce froid pénètre en nous, que nous avons la sensation d’être gelé jusqu’aux os, nous allons boire une infusion, y ajouter des épices réchauffantes et, pourquoi pas, prendre un bain (très) chaud. 

Alors, lorsque nous savons que nous allons franchir un cap difficile, la sagesse nous invite à nous y préparer. Nous renforcer. Mettre au point une tactique. 

L’épidémie est-elle l’ennemie ? Alors renforçons nos défenses !

La première défense du corps est notre peau, plus vaste organe du corps. La médecine chinoise nous apprend que la peau est sous le contrôle/responsabilité du poumon. Pour renforcer cette défense, la première des choses à faire est une respiration efficace. Il existe de nombreuses techniques. Je vais vous en proposer une. Comme je vous l’ai dit dans le précédent post, l’important est d’essayer et de s’approprier une technique qui vous convient. Nous sommes tous différents, et donc nous ne répondons pas de la même façon aux exercices. 

Vous avez peut-être entendu parler de la Cohérence cardiaque, de la Respiration Diaphragmatique, ces deux techniques sont excellentes et ont des effets très positifs sur notre santé et notre bien-être. Il en existe plein d’autres bien sûr. J’ai choisi de vous présenter le Mouvement Respiratoire Primaire (MRP). Le Souffle de Vie. Lorsque ce mouvement, grâce à une respiration consciente, se synchronise avec le mouvement de la vie à l’extérieur de nous,  alors nous pouvons relâcher les tensions. Nous n’avons plus d’efforts à faire, juste à suivre le souffle de la Vie. Jean-Marc Kespi écrit ceci : “Alors le Coeur de l’homme est le cœur de l’univers”.De nombreux ostéopathes pratiquent cette technique, vous pouvez donc vous faire aider par eux dans un premier temps.

Un deuxième point essentiel pour nous sentir en confiance face aux intempéries, c’est la qualité de notre “flamme intérieure”.

La médecine chinoise nomme Yuan Qi, notre “capitale vitale”. Ce capital évolue au cours de notre vie. Yuan Qi est une énergie “innée”. Une énergie (en partie) héréditaire. Il est capital de préserver cette énergie innée si nous voulons vivre longtemps et en bonne santé. Pour cela, nous devons — autant que possible — vivre sur l’énergie acquise :   l’énergie liée à la respiration et à l’alimentation. Une respiration efficace nourrit  – nourrir au sens large – l’ensemble de votre corps et fait circuler les fluides, évite les blocages, les tensions, les douleurs. Une alimentation de bonne qualité nourrit l’ensemble de votre organisme et permet d’être performant selon nos activités. 

Nous avons vu un exercice pour la respiration, je vous propose maintenant d’aborder l’alimentation. 

Il va sans dire que la qualité et le choix des aliments est essentielle, mais également la façon de les préparer. Le temps que vous prenez à découper les aliments, à faire mijoter nourrit vos sens (vue, odorat, ouïe, toucher, goût)… ce temps que vous prenez dans la préparation des repas est aussi riche que la valeur nutritionnelle des aliments. Ce temps et le cœur que vous y avez mis c’est de l’or pour l’énergie acquise et innée. Vous entretenez votre capital et vous en ressentirez de la joie !

Enfin, pour faciliter la circulation de l’énergie de vie en nous, le mouvement est indispensable. Il existe de nombreuses façons de se mettre en mouvement. Bien sûr, chacun choisira ce qui lui convient le mieux avec toujours à l’esprit la notion d’équilibre. Est-ce que mon alimentation est adaptée à l’effort physique que je fournis ? Et inversement bien sûr. 

Ce qui me paraît intéressant pour les personnes qui ont de la difficulté à introduire l’exercice physique dans leur quotidien, c’est la danse. Car, la danse associe naturellement le mouvement et la joie.  Oui, la joie est au centre de tout car elle nourrit le SHEN* (*nous reviendrons sur la notion de SHEN dans d’autres posts). Le Shen est la cohésion de notre corps. Le Shen réside dans notre cœur, nous dit la médecine chinoise. La cohésion de notre corps avec notre esprit. La cohésion de notre groupe social est indispensable à notre équilibre physique, émotionnel, psychique. Tout cela contribue à renforcer nos défenses et à nous sentir fort durant une période de turbulences. 

Prenez soin de vous.

Maya

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s